Un marché d'avenir : la thermotechnique basse consommation énergétique

THERMPROCESS 2015 – salon international spécialisé dans l'ingénierie thermique

Pour de nombreux procédés industriels de production et de transformation la chaleur est indispensable. D’autant est variée l'offre en fours et en installations. Le salon spécialisé THERMPROCESS 2015 qui se tiendra à Düsseldorf du 16 au 20 juin, donne un aperçu sur l'état actuel de la technique des procédés thermiques, et en particulier, dans les filières métallurgie, fonderie et sidérurgie.

La technique des procédés thermiques est très complexe. En ce qui concerne les métaux, elle est utilisée pour les procédés tels que la fonte, la coulée, le frittage, le laminage à chaud, l'extrusion, le gorgeage et pour le traitement thermique (WBH). On entend par là les processus tels que chauffage, le maintien à température et le refroidissement de produits métalliques à l'état solide afin d’obtenir en eux certaines propriétés physiques. Il est tout à fait normal que la thermotechnique ait beaucoup à faire avec des questions telles que l’efficacité énergétique et des ressources, la protection de l'environnement, la sécurité des procédés et la sécurité au travail.

Situation économique
Comme l'a annoncé en janvier 2015 le syndicat de la thermotechnique, organisme au sein de la Fédération Allemande de la Construction Mécanique (VDMA) e.V., la production concernant la technique des processs thermiques a augmenté de 4 % au premier semestre 2014 par rapport à la même période de l'année précédente. À la fin du premier semestre 2014 les commandes enregistrées ont été supérieures de 11 % par rapport au premier semestre 2013. C’est surtout de l'étranger que l’on a enregistré de nouveau plus de commandes. Les entreprises qui avaient participé en début d'année à une enquête du syndicat s'attendaient à mi-2014 à une progression de 4 à 5 % pour toute l'année. Pendant les huit premiers mois de l'année, les producteurs allemands de thermotechnique ont exporté des biens dans le monde entier pour une valeur approchant les 979 millions d'euros. Soit toutefois 26% de moins que sur la même période de l'année précédente. Les exportations vers la Russie ont même chuté de 42%, ce qui est dû aux incertitudes résultant du changement dans le contexte politique. Les exportations vers d'autres pays de l'UE ont reculé de 15% alors qu'elles ont augmenté vers les USA (+ 7%) et sur les marchés du sud-est asiatique, notamment la Thailande et l'Indonésie (+26%). Le plus gros client des producteurs allemands de thermotechnique reste la Chine avec des exportations d'une valeur de 169 millions d'euros, même si entre janvier et août 2014 on a dû enregistrer un recul de 8% par rapport à la même période de l'année précédente.

Éfficience énergétique et utilisation efficace des matières premières
Étant donné la variété des processus et des systèmes thermiques, l'évolution future du marché est difficile à estimer en chiffres. Cependant, depuis ces dernières années, il est généralement admis que la nécessité d'avoir un rapport économiquement judicieux avec l'énergie et autres ressources est devenue une priorité et que l'énergie est un facteur de coût qui est pris de plus en plus en compte au sein de l'entreprise. En août 2014, l'expert en la matière,Janusz Kowalewski, a souligné sur le réseau LinkedIn que 17 % de l’énergie consommée par les industriels aux Etats-Unis sont à imputer à des mesures de traitement thermique qui, à leur tour, peuvent représenter jusqu'à 15 % des coûts de production d'un produit (Kowalewski : overview of the global heat treatment industry). Le CECOF (The European Committee of Industrial Furnace and Heating Equipment Associations), la confédération de cette industrie qui défend âprement les intérêts des fabricants européens de fours industriels et d'installations de traitement thermique, pense, d’après ses informations, que presque 20 % des machines et procédés utilisés par la production industrielle ont plus de dix ans d'âge et utilisent plus d'énergie que nécessaire. Il paraît judicieux de prendre des mesures pour réduire la consommation d'énergie de ces installations pour en réduire les coûts.

Modernisation, flexibilité, service après-vente
La proposition de modernisation des installations existantes crée même de nouveaux marchés, a déclaré le Dr. Andreas Seitzer, Président du syndicat de la technique des procédés thermiques au VDMA dans une interview publiée par le syndicat en janvier 2015. Par conséquent, les modernisations ainsi que les mesures de modernisation des installations anciennes existantes sont très demandées en Chine. Mais les fabricants d'installations destinées à la technique des procédés thermiques ne se contentent pas de modernisation. De grands progrès ont été réalisés par exemple dans le domaine des innovations concernant les techniques modernes de régulation si bien qu'avec des installations modernes chauffées par induction comparées à celles des générations précédentes on peut faire jusqu'à 30 % du potentiel d’économies. Sont aussi très demandés, les fours et les installations qui apportent aux exploitants davantage de flexibilité. Les solutions mixtes, considérées aussi comme technologie hybride et caractérisées par l'association de différents types de production de chaleur, représentent un autre domaine intéressant. Les installations au gaz avec chauffage à induction en sont un exemple : le chauffage à induction permet un pré-chauffage rapide, et le gaz, une uniformisation de la température dans le four. La façon inverse de procéder peut être utile aussi : d'abord un fort réchauffement avec un four au gaz ou au fuel puis en quelque sorte le réglage précis à l'aide d’un chauffage à induction. Un fort potentiel d'augmentation de l'efficacité c’est aussi ce que propose la récupération de la chaleur résiduelle résultant des processus de production. Dans un rapport paru récemment dans l'hebdomadaire "VDI nachrichten" on peut lire que plus du tiers de l'énergie utilisée dans les entreprises industrielles en Allemagne se perd en chaleur résiduelle inutilisée. Les constructeurs d'installations de procédés thermiques peuvent donc s'attendre à ce que leurs produits et leurs services soient encore demandés d'autant que, comme le prévoit le Dr Seitzer, les besoins en produits qui devront être fabriqués en empruntant une "route du thermoprocessus", vont continuer d'augmenter avec la croissance de l'humanité.

Le salon spécialisé THERMPROCESS 2015
Les entreprises qui effectuent des procédés thermiques doivent veiller à l'efficacité énergétique et à l’utilisation efficace des matières premières. Les installations modernes de traitement thermique y jouent un rôle important. Le salon spécialisé THERMPROCESS, se tenant en même temps que les salons GIFA, METEC et NEWCAST qui traitent de sujets voisins et sont placés sous un même dénominateur commun, The Bright World of Metals, apporte toutes informations en la matière et sur les développements prometteurs. THERMPROCESS 2015 aura lieu à Düsseldorf du 16 au 20 juin 2015.

The Bright World of Metals
Les quatres salons internationaux de la technologie GIFA (salon international de la fonderie), METEC (salon international de la métallurgie), THERMPROCESS (salon international des techniques de procédés thermiques) et NEWCAST (salon international des produits de fonderie) se dérouleront à Düsseldorf du 16 au 20 juin 2015. Pendant cinq jours, dans la métropole rhénane, il sera question de produits de fonderie, de technologie de fonderie, de métallurgie et de technique des procédés thermiques. Les salons seront à nouveau complétés par un programme cadre de haut niveau avec des séminaires, des congrès internationaux et des séries de conférences. Avec, en ligne de mire pour les quatre salons spécialisés et les programmes les accompagnant, le thème de l’efficience énergétique et des ressources. Sur les salons en 2011 sont venus sur les stands des 1.958 exposants 79.000 visiteurs professionnels de 83 pays au total. Pour en savoir plus, veuillez consulter les sites Internet www.gifa.de, www.metec.de, www.thermprocess.de et www.newcast.de.

Sous l‘intitulé “The Bright World of Metals”, Messe Düsseldorf organise non seulement GIFA, METEC, THERMPROCESS et NEWCAST mais aussi d’autres salons professionnels de haut niveau à travers le monde pour l’industrie de la métallurgie et de la fonderie. Dans son portefeuille se trouvent les salons suivants : FOND-EX (International Foundry Fair) et Stainless en République Tchèque, Metallurgy India, Metallurgy-Litmash (International Trade Fair for Metallurgy Machinery, Plant Technology & Products) et Aluminium Non-Ferrous en Russie, indometal en Indonésie, metals middle east à Dubai, ITPS (International Thermprocess Summit) Americas et Asia ainsi que les salons de l’aluminium en Chine, en Inde, dans les Émirats Arabes Unis et au Brésil. Sur le site de Düsseldorf, viennent compléter l’offre des filières métal : Valve World Expo (salon international avec congrès pour les armatures industrielles) et ITPS Düsseldorf ainsi que ALUMINIUM, le salon mondial organisé par Reed Exhibitions, et Composites Europe.